Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

...RESTONS AMANTS ...

Posted by
STEED (D'ICI, LA et meme d'UN PEU PLUS LOIN..., France) on 30 July 2016 in Abstract & Conceptual and Portfolio.

Je marche dans la rue,presque la Fleur aux dents ....J'ai 18 ans à peine,et je goûte avec Plaisir ce qu'on appelle aujourd'hui son"premier emploi" ... J'ai flippé mes études,et par un presque hasard,me voici Facteur ..Employé de la Poste. "Homme de Lettres",comme aime à me le tabasser ironiquement mon meilleur copain ....

Messager tout à la fois de l'Administration,des Confidences entre Particuliers,de la Mort et de l'Amour ....

Pas de voiture ...Pas de vélo ....Tournée à pieds ....Le Meilleur ...Le Temps de regarder à droite et à gauche,et d’être en contact permanent avec le passant,dans la Rue...

Chargé comme une mule,parfois,mais avec l'égale idée que le geste de glisser un pli dans la boite,ou de le remettre à son destinataire,relie quelqu'un à quelqu'un .

Quelque part dans ma tete,je suis" l'Homme qui relie les Hommes" ....Belle Mission ...

Il y a les sourires,les mines un peu plus contrites,les humeurs diverses,les éclats de voix,les murmures,les poignées de mains franches et viriles,les accolades au p'tit facteur,la bise claquée à droite,à gauche ...Il y a le café fumant dans la tasse, la table paté/saucisson,le blanc sec servi au coin du zinc,la chaleur des habitués du Port et des sardinières au grand cœur.....Et puis,il y a les Filles ...

Le quartier où j'évolue n'est pas à proprement parler un "quartier chaud" de la Ville,mais on y rencontre des Femmes accueillantes auprès desquelles on peut toujours passer un agréable moment les jours un peu"tristounes" ....et même les jours ensoleillés ...


Il fait Bleu ...Le Ciel est pareil,et moi encore plus ....Je viens de quitter la Mère Mariette quand j'entends les volets s'ouvrir au dessus de ma tète .

Elle est Brune comme la Nuit .Elle est Jolie,et Elle a à peine un ou deux ans de plus que moi,peut être ....Elle a les Yeux embués de la personne qui sort de son lit. Je ne suis pas sur qu'Elle soit Court vêtue,de là où je la regarde,mais Légerement,là,je ne puis en douter....Je suis même prêt à parier qu'Elle a les plus jolis petits seins du Monde mais........j'ai un métier !!!

"Bonjour ! Vous êtes le nouveau facteur ?"

Je crois bien que c'est à moi qu'Elle parle.

"Heu,non...Je le remplace seulement pour la semaine,pendant ses congés ..."

"Vous devez avoir du courrier pour moi,mais je ne suis pas tout à fait présentable pour que Vous me le montiez ..Glissez le sous la porte en bas.....ou repassez tout à l'heure quand vous aurez terminé la tournée ...Je vous payerais le café pour l'occasion ."

"Si vous n’êtes pas trop pressée de le lire,d'accord .....J'en ai pour 3/4 d'heure encore, et je repasse ...."

J'ai dit tout ça sans rougir ...ou presque ...Je ne vois plus que sa poitrine.


Elle me fait un signe de la main,un clin d’œil et referme sa fenêtre.


D'un coup,j'ai des ailes .....L'Hotel plus bas voit entrer et sortir une flèche..."Ton jus,me crie la réceptionniste "...."Demain,je suis à la bourre !!!"

C'est l'histoire d'un facteur volant ...


Je reste poli et je salue chacune et chacun,mais pour la première fois,cafés,blancs secs et autres douceurs restent dans leur contenant ....Le Facteur est en Amour .

Et il n'y a bien que la serveuse du Rupella pour s'en rendre compte :"Toi,tu as rencard au 7ème Ciel,ce matin" .....Je repique un fard ....Je bredouille trois mots ..Elle se marre ...Un Homme Amoureux se repère encore plus facilement qu'un Esquimau au milieu du Désert .

Derniers bars ....Derniers commerces.....Se dominer pour ne pas montrer qu'on accélère trop les choses ....Dernier client ....Et retour ....


Je quitte le Cours Wilson et je longe les Quais,pour éviter de croiser du monde qui pourrait me retarder .

J'aperçois l'Hotel de la Tour de Nesle .

Et l'angle de la rue.

L'immeuble.

En bas,la porte est ouverte .Pour monter les étages,j'ai des ailes encore plus grandes.

Rester maître de soi .Pas facile,quand on a le cœur qui bat à 200.

J'ai frappé discrètement .Elle entrouvre la porte . Dans l'ombre de l'entrée,Elle est encore plus Brune .

"Asseyez-vous...Je vous verse la Café ....

Elle n'est toujours pas habillée plus épais que tout à l'heure.

Quand Elle ramène la cafetière,je ne vois plus que sa bouche à hauteur de la mienne .

"Il est brûlant ....On le boira après,dit Elle .....Viens !!!"

Je la suis,sans mot dire .

...................................................................................................


49 ans ont passé ....Je suis au rendez-vous de mes Souvenirs .Une envie de jeunesse passée ...Une intuition ? Un quelconque"revival"?

Je n'avais jamais remarqué le nom de la rue d'angle ...Prémonitoire..D'un coup,en le contournant,j'ai revu un vieux bar devenu antre d'artiste ....J'ai revu la Mère Mariette et entendu le son de sa voix,quand Elle m'interpellait gentiment par mon prénom...Ses fenetres sont closes et cachent probablement d'autres visages,désormais ...

Et puis mes yeux se sont posés sur des volets ....en me disant que,peut etre .......peut etre ........Mais rien n'a bougé,et rien ne s'est passé .......

Où vit-Elle aujourd'hui ?


Sur quelle épaule s'appuie-t'Elle parfois ?


Dans quels bras s'endort-Elle ?


Il m'est venu en tète les mots de Le Forestier:"Restons Amants des Hotels Sombres,des Rendez-Vous dissimulés...."


J'ai fait un clin d’œil à mes 18 ans,à ces volets ensommeillés,et le cœur enjoué,j'ai poursuivi ma route .....

( Image: La Rochelle/Rue du Paradis.)

FUJIFILM X10 1/800 second F/4.5 ISO 100 20 mm

FUJIFILM X10
1/800 second
F/4.5
ISO 100
20 mm