Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

... LE PARFUM DE LA DAME EN NOIR ...

Posted by
Steed (D'ICI, LA et meme d'UN PEU PLUS LOIN..., France) on 22 January 2020 in People & Portrait and Portfolio.

...."Bonsoir,lui dit-il ......"

...."Bonsoir,répond-Elle de sa Belle Voix un peu rauque ....

Sa présence ne le dérange pas ..Tout juste l'a t'elle un peu surpris en ce lieu habituellement désert à cette heure ci....

Elle ne se déplace pas d'un centimètre,alors qu'il se demande déjà comment il va pouvoir franchir cette porte qui le mène à la salle qu'il veut rejoindre ....Il pose son sac sur le sol,et commence à arpenter l'endroit,un peu comme s'il était chez lui ....S'attarde devant une affiche déchirée,sur un mur ....puis devant les graffitis fraîchement refaits ...

..."Celui - ci est récent,lâche t'il,comme pour engager la conversation" ....Pour meubler un Silence un peu pesant,surtout ...

..."Vous êtes fin observateur,lui répond-Elle,avec,lui semble T'il un rictus ironique qu'il devine,sous l'ombre projetée par le chapeau ."

..."Disons,Habitué de l'endroit,répond il,comme pour assurer,affermir et presque justifier sa présence ....Je passe ici très souvent parce que,curieux de nature et fouineur impénitent,j'aime traquer,découvrir et m'ébahir devant la moindre nouveauté dans le lieu:qu'elle soit naturelle,ou créée par les rôdeurs de passage ......dont ce graff',que je n'avais pas encore remarqué,et qui représente ........................"

...."C'est une représentation de la Mort,l'interrompt-Elle ....Un curieux mélange de plusieurs symboles,de plusieurs personnages fondus en un seul,et rassemblés en une nouvelle interprétation empruntée à diverses croyances ou religions ....."

.."Quelle Culture,ne peut-il s’empêcher de rétorquer,sur un ton presque insolent !!!.....Et,qu'est-ce qui Vous fait imaginer un truc pareil ...............Vous,qui,d'ailleurs,ne me semblez pas familière d'ici et que je n'ai jamais croisée dans la surface ?".......

Il lui semble une nouvelle fois entrevoir son curieux Sourire en coin .

... "Soit Vous n’êtes pas très observateur,soit Vos visites ne sont qu'épisodiques .......Je suis déjà venue ici assez souvent ....Y ai approché beaucoup de Monde......mais toujours une fois et une seule ......J'ai très rarement eu l'occasion de recroiser le chemin de chacun ....ou chacune ...."

Dans sa tete,lui reviennent quelques souvenirs de manchettes de journaux qu'il a souvent pris pour paranoïa de rédacteur,ou légendes urbaines comme on aime à en laisser courir pour se faire peur la nuit ....

Elle ne bouge toujours pas,appuyée qu'Elle est sur le chambranle,comme si cette position semblait être la seule qui la maintienne en équilibre ....Et que fait donc sa main droite,glissée ainsi sous sa veste qui parfois s'entrouvre et laisse apparaître quelques centimètres carrés de peau nacrée ?

"Comme je Vous l'ai dit,je suis curieux,et j'aimerais aller voir quelle est cette tache sur le sol,dans la pièce derrière Vous ....Puis-je franchir la porte sans que cela Vous dérange,ironise-t'il en s'approchant résolument d'Elle,jusqu'à sentir son Parfum ? "

Ils ne sont qu'à quelques centimètres l'un de l'autre.

"Classe !!!! pense-t'il alors .... Chanel No 5......"

Ils échangent un regard ....Elle a de grands yeux noirs profonds,toujours ce petit sourire énigmatique.......et ne porte pas grand chose sous sa veste ...

"Mais,je Vous en prie,répond-Elle en s'écartant légèrement......"

Il avance encore,essaye de ne pas la toucher mais sent son bras effleurer légèrement sa manche .


Sans se retourner,il continue jusqu'à la tache qui l'intrigue . Se baisse pour mieux l'observer .....Récente aussi .....Comme une espèce de vernis rouge séché .....de vernis rouge ......


"Je n'ai toujours pas compris ce qui motive Votre Présence,ni le pourquoi de Vos rencontres ici,reprend-il,rêveur,devant le sol qu'il ne quitte plus des yeux ."

Il entend un léger bruit,comme le froissement d'une étoffe,puis ses talons sur la dalle et son pas lent qui s'approche..

Puis la Voix rauque légèrement voilée ...

"Je ne viens ici que si j'ai Rendez-Vous,murmure t'Elle .

Il la sent toute proche .


Se retourne d'un coup.


Un voile épais le recouvre et il ressent un choc terrible en pleine poitrine .


Avant de s'écrouler,sans vie,sur le béton glacé .


... ............................................................................................NOIR.....................................................................................................................

Canon EOS 550D 1/40 second F/4.0 ISO 3200 18 mm

Canon EOS 550D
1/40 second
F/4.0
ISO 3200
18 mm